La Porte du Lambrusco

porta3bn

Les murs de la ville moderne sont délimités par le périphérique et les nouvelles portes d’accès sont désormais caractérisées par des carrefours giratoires.

Dans le cadre de l’aménagement urbain qui est en phase d’achèvement par la création de giratoires dans les principaux points d’accès à la ville, la Municipalité de Modène a accepté la proposition du « Consorzio Marchio Storico dei Lambruschi Modenesi » de réaliser, au centre du “grand giratoire”, au carrefour entre la VIa Vignolese et la Nuova Estense, une oeuvre artistique mettant en valeur la production du Lambrusco.
Confiée à l’étude et à la réalisation de l’artiste modenais Erio Carnevali, l’idée réunit les suggestions sollicitées par une grande grappe en verre remplie des couleurs du vin, coulée et modelée par des maîtres verriers.
Le grand giratoire “Vignolese-Périphérique”, carrefour d’entrée à Modène et de liaison avec la grande viabilité, devient donc la vitrine de l’un des produits les plus qualifiés et reconnaissables de la région avec une œuvre signée par le Maestro Carnevali : une grande grappe de raisin Lambrusco en verre de Murano.

Les motivations
Le “Consorzio Marchio Storico dei Lambruschi Modenesi” travaille depuis quarante ans pour garantir la qualité et la notoriété de l’un des produits les plus prestigieux du panorama modenais et porte-drapeau de l’excellence et des traditions de notre terroir.
La création de la Porte du Lambrusco, identifiée par l’énorme grappe de raison, représente un moment de promotion et de visibilité non seulement du Consortium, mais de tout le territoire modenais, berceau de la production de notre vin. La sculpture, réalisée par le Consortium et par la Chambre de Commerce et offerte par la Mairie de Modène, a pour but la promotion de Modène “Terre du Lambrusco” ; c’est un témoignae artistique à fort impact communicationnel qui rappelle à ceux qui arrivent en ville la vocation productive première de nos terres : le raisin et le Lambrusco.
L’œuvre (avec à ses côtés les marques du “Consorzio Marchio Storico dei Lambruschi Modenesi” et de la Chambre de Commerce de Modène) représente un élément de grand impact promotionnel, qui enrichit aussi le patrimoine artistique de la ville. L’Oenothèque Régionale Emilie-Romagne a contribué à sa réalisation.

Le message
La Grande Grappe veut mettre en valeur un vin qui est unique au monde et reconnu dans plus de quarante Pays; parallèlement à l’image commerciale de ce vin, elle veut représenter aussi le travail passionné de tant de gens, la cohésion entre tous les composants de la filière, la collaboration qui existe depuis tant d’années entre les producteurs et les embouteilleurs dans une amélioration constante de la qualité.
Dans ses dimensions, cette grappe illustre non seulement le poids économique de la production vitivinicole dans l’économie modenaise par le nombre d’exploitations impliquées et par l’induit qu’elle génère, mais elle rend aussi hommage à tous ceux qui ont travaillé avec ténacité et passion pour le succès de ce vin. Dans sa légèreté, son élégance et sa fraîcheur, la sculpture évoque le passé, le présent et le futur d’un produit d’excellence du terroir mndenais comme le Lambrusco DOP, dans ses trois typologies : Lambrusco di Sorbara, Lambrusco Salamino di Santa Croce, Lambrusco Grasparossa di Castelvetro, Lambrusco de Modena.
Le Lambrusco est né ici, dans ces terres, et il a conquis le mode par ses caractéristiques uniques de sympathie liée à l’effervescence, aux parfums élégants, à un contenu alcoolique modéré, mais aussi au grand esprit d’entreprise dont les modenais ont su donner preuve même dans ce secteur.

La sculpture
L’œuvre représente une grappe de raisin Lambrusco, légèrement inclinée, d’une hauteur de douze mètres et d’une largeur, dans la partie supérieure, d’un peu plus de six mètres. Les grains de raisin, de différent diamètre et forme, sont 240, tous en verre soufflé, produits dans les hauts fourneaux de Murano par une équipe choisie pour ses capacités et son professionnalisme.
Les feuilles, de diverses dimensions, sont en cuivre pour rappeler, en particulier, les couleurs de l’automne. Placées pour la plupart “naturellement” sur le rameau supérieur de la grappe, quelques-unes de ces feuilles servent de protection contre les agents atmosphériques.
Les couleurs sont par certains aspects très proches de la réalité et pour d’autres l’expression du sens que Carnevali a voulu donner à l’œuvre, en saisissant le sens de la lumière (à travers l‘ambre) qui répand sa légèreté sur l’œuvre à travers les multiples transparences du verre. Il y a des couleurs, comme les tonalités d’orange et l’améthyste, qui ne sont perceptibles qu’au coucher de soleil dans les reflets des grains de raisin. Il s’agit d’une oeuvre imposante, parmi les plus grandes si ce n’est la plus grande au monde avec la marque prestigieuse du verre de Murano.

Pour compléter l’œuvre, une jeune pousse moins haute a été placée, dans un espace à proximité du rond-point ; elle semble marquer le territoire et prépare l’œil du visiteur à la grande sculpture.